Le marketing viral est le Saint Graal du marketing. L’objectif de toute campagne de marketing réussie est de générer un buzz et de faire connaître le produit ou le service offert. Si elle est menée correctement, la campagne générera une portée étendue, une forte valorisation de la marque, de fortes ventes, le tout à un coût de production et de distribution relativement faible.

Le marketing viral est le Saint Graal du marketing. L’objectif de toute campagne de marketing réussie est de générer un buzz et de faire connaître le produit ou le service offert. Si elle est menée correctement, la campagne générera une portée étendue, une forte valorisation de la marque, de fortes ventes, le tout à un coût de production et de distribution relativement faible.

Le marketing viral peut se faire par de nombreux moyens, mais Internet est actuellement le champion en titre. Dont, les réseaux sociaux.

Les posts sur les réseaux sociaux pour emmener vers notre site Internet. A jour, de préférence !

Un blog sur notre site Internet qui permet de suivre nos actualités !

Des ressources bon marché (accès Internet permanent), l’efficacité dans la création de réseaux de contact (courrier électronique, messagers, blogs, sites web, etc.) et une abondance de nouveaux contenus (Youtube.com) signifient qu’il y a toujours quelque chose d’intéressant et de facile à partager. Les vidéos et les sites web sont probablement les plateformes internet les plus efficaces pour le marketing viral sur internet.

La mise en garde que pose le marketing viral est que, puisque nous exploitons les ressources d’autres personnes (leur temps et leurs efforts, leurs listes d’adresses électroniques, etc. ) Une personne ne répandra pas le message d’une entreprise parce qu’il n’y a aucun avantage pour elle. En fait, il souffre parce qu’il perd de sa crédibilité auprès de ses amis. En revanche, si la même personne a dit à ses amis de faire un don à un orphelinat ou à une autre organisation caritative, elle sera bien reçue et paraîtra magnanime.

Ainsi, en supposant que notre cible de marketing viral – la personne qui voit notre publicité et doit la diffuser auprès de ses connaissances – se situe quelque part entre les deux extrêmes que sont le fait de brancher sans vergogne une entreprise et d’exposer les vertus de la charité, nous devons trouver un équilibre entre le mercantilisme inhérent et son désir de diffuser notre message. Nous devons produire quelque chose de si intéressant et de si convaincant que notre cible n’a d’autre choix que de le partager, de diffuser le message et tout le reste.

C’est donc ici que nous nous attaquons au défi le plus difficile de la création d’une campagne de marketing viral réussie : trouver l’équilibre entre la créativité et l’unicité tout en ne diminuant pas l’objectif de votre marketing en premier lieu. Le défi est de taille : trop commerciale et elle ne se répandra pas au-delà du premier annonceur, trop radicale et votre image de marque risque de ne plus correspondre au contenu de la publicité. Cependant, ne désespérez pas. Elle a été réalisée avec un succès impressionnant et tant qu’il y aura un public de consommateurs volontaires, de nombreuses autres campagnes au succès impressionnant se manifesteront.

Le Superbowl est le plus grand événement télévisé d’Amérique. Chaque année, 40 % des foyers américains, soit environ 80 à 90 millions d’Américains, regardent le Superbowl à un moment donné. La publicité de 30 secondes du Superbowl, le spot le plus vénéré de la radiodiffusion américaine, s’est vendue pour un montant rapporté de 2,5 millions de dollars lors du Superbowl 2006.

Avec le marketing viral, il est possible d’atteindre le même niveau d’audience, mais à une fraction du coût. Le meilleur marketing viral n’est pas diffusé en une fois à un large public, mais une fois diffusé à quelques individus, il se développera jusqu’à ce que plusieurs millions de personnes en aient entendu parler. Il est important de noter que ces personnes ne se contentent pas de recevoir une émission de télévision, mais qu’elles en parlent à leurs amis, en discutent, en plaisantent et en font une impression mentale. Une personne qui parle à d’autres d’une vidéo qu’elle a vue a plus de valeur que dix personnes qui voient votre vidéo et l’oublient.

Une vidéo virale à succès montre deux hommes en blouse de laboratoire qui font la démonstration de la réaction chimique entre le coca-cola light et les Mentos. Apparemment, si vous faites tomber des menthes Mentos dans du coca light, cela crée une réaction similaire à celle qui se produit lorsque l’on mélange du bicarbonate de soude et du vinaigre. De nombreuses vidéos ont été produites, mais cette vidéo en particulier est probablement la meilleure, avec notamment une démonstration chorégraphiée de plus de 100 fontaines de Coca Light et de Mentos. Après avoir été diffusée sur CNN, il a été révélé que les créateurs de la vidéo avaient déjà gagné plusieurs dizaines de milliers de dollars en vendant les publicités au début et à la fin de la vidéo.

La vidéo sur le coca-cola light est un exemple de la manière dont les vidéos virales peuvent rapporter de l’argent.

Mais une entreprise, avant que son impact soit équivalent à celui de Coca-Cola, il va se passer certainement plusieurs années de comm.

Toujours est-il que la vidéo depuis 2015 est LE média, qui monte, qui monte, qui monte !

  • L’internaute est volatile.
  • L’internaute est impatient.
  • Il lui faut des images impactantes. Des messages clairs et rapides.
  • Il lui faut des photos ou des vidéos qui s’adressent à lui directement.
  • Des vidéos professionnelles !
  • Qu’on ne s’y trompe pas :

L’internaute, notre client potentiel, sait parfaitement reconnaître la marque qui aura fait des efforts pour le séduire par un professionnalisme qui accompagne son identité et sa campagne de pub.